Agios Panteleimonas : Les trois Pakistanais au procureur pour le viol de la femme enceinte de 25 ans

 

Les trois Pakistanais, qui sont accusés  de viol, ont passé la porte du procureur, tandis qu’un autre accusé d’origine afghane est recherché par les autorités.

L’affaire du viol collectif d’une femme enceinte de 25 ans à Agios Panteleimon aux premières heures de mercredi a choqué le public qui la regarde. La jeune fille, qui en est au troisième mois de sa grossesse et serait atteinte de privation mentale, a signalé à la police son viol par quatre étrangers.

Selon ce qu’elle a décrit à la police, la jeune femme de 25 ans s’était rendue à Omonia mardi soir afin de réparer son téléphone portable. Elle a été approchée par un jeune homme d’origine afghane, qui l’a conduite dans un endroit sombre et l’a violée.

Choquée, la jeune femme de 25 ans a demandé l’aide de trois Pakistanais qui l’ont persuadée de les suivre pour l’aider. Elle a été emmenée en taxi dans un appartement souterrain à Agios Panteleimon, où elle a été victime d’un viol collectif.

Les voisins des appartements  ont entendu les voix et les cris de la jeune fille et sont sortis sur les balcons pour savoir qui appelait à l’aide. Les agresseurs, craignant d’être remarqués par les voisins et la police, l’ont laissée quitter leur appartement.

Choquée, la malheureuse fillette avec un bébé dans le ventre s’est tournée vers la police où elle a pointé du doigt l’appartement où elle a vécu les moments cauchemardesques aux mains des malfaiteurs.

Dans l’appartement, selon les informations, du matériel génétique de la jeune femme de 25 ans, ses sous-vêtements et des morceaux de ses vêtements ont été retrouvés.

 

Facebook Comments Box

.

.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :