Frontex mène une enquête interne sur les informations faisant état de refoulement de migrants à la frontière gréco-turque

 

Comme indiqué aujourd’hui, Frontex, l’agence frontalière de l’Union européenne mène une enquête interne sur les informations faisant état de refoulements des migrants à la frontière grecque avec la Turquie. «J’ai informé la commissaire européenne Ylva Johansson que nous examinons les accusations de plusieurs médias concernant nos activités aux frontières extérieures de la Grèce.

Le directeur exécutif de Frontex, Fabrice Leggeri, dans son annonce sur le site Web de Frontex, a déclaré aujourd’hui que Frontex vise à respecter les normes de garde-frontières les plus élevées dans toutes nos opérations et à ne tolérer aucune violation des droits fondamentaux dans l’une de nos activités, que ce soit pour la  Grèce ou  tout autre pays.

L’enquête fait suite à une demande de la Commission européenne d’enquêter sur les allégations selon lesquelles les gardes-frontières auraient empêché les demandeurs d’asile d’atteindre les côtes grecques. «Jusqu’à présent, aucun document ou autre matériel n’a été trouvé pour étayer des accusations de violation de la loi ou du code de conduite de Frontex par des officiers déployés», a déclaré Frontex dans son annonce.

Africans.gr

Facebook Comments Box

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :