HCR: malentendu entre le ministère des migrations et la branche grecque de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR

 

Une guerre de mots s’ observe entre le ministère  grec des migrations et la branche grecque de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) suite aux critiques d’un haut responsable de l’agence concernant un centre d’accueil temporaire pour migrants sur l’île de Lesbos, dans l’est de la mer Égée. La porte-parole du HCR, Shabia Mantoo, a appelé à « une action urgente et des améliorations pour empêcher une nouvelle détérioration des conditions de vie » pour les quelque 7 800 migrants vivant dans le camp de Kara Tepe, la semaine dernière à Genève.

Mantoo a souligné «des lacunes critiques dans les services de drainage, d’eau, d’assainissement, d’hygiène et de santé» ainsi que «les dangers et les risques pour la sécurité» sont observés.

Un responsable du ministère a déclaré que l’installation pourrait présenter des lacunes après avoir été mise en place à la hâte après la destruction de l’installation de Moria le mois dernier, mais a accusé l’agence d’avoir «porté préjudice aux politiques» et de ne pas tenir ses «engagements répétés» en faveur des améliorations des infrastructures.

Africans.gr

 

Facebook Comments Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :