Latest news

Inquiet pour l’hiver: nous allons avoir un hiver difficile

 

Ce qui inquiète également les experts outre les cas qui s’allongent, c’est l’hiver à venir. En particulier, le spécialiste des maladies infectieuses et directeur coordonnateur de la 7e clinique de pneumologie de l’hôpital « Sotiria », à Mina Gaga, a déclaré, s’adressant à Mega, que « nous allons avoir un hiver difficile ».

« Au cours des 15 derniers jours, les cas n’ont pas augmenté, n’ont pas chuté. Le nombre de cas est tel qu’il est capable de se disperser. » Il semble que l’effort soit fait par le plus grand pourcentage du monde, mais nous sommes confrontés à une pandémie sans précédent, nous ne devons pas nous relâcher », a déclaré Mme Gaga.

Concernant les mois à venir, lorsque la température baisse et que nous sommes beaucoup plus à l’intérieur, elle a déclaré que «l’intérieur jouera un rôle plus important et nous devrions être beaucoup plus préparés. Gardez les personnes que nous voyons au minimum et portez toujours des masques. Le masque est un élément important, tout comme le lavage des mains et les distances, même à l’intérieur. En Grèce, je pense que nous pourrons garder les fenêtres ouvertes pendant une grande partie de l’hiver. « Cela nous aide à avoir un climat relativement doux. »

Le coronavirus se propage toujours en Grèce avec l’Attique fermement sur la ligne de mire. A partir de vendredi, il y a une légère diminution du nombre de cas sans que cela signifie bien sûr qu’il doit y avoir une détente. En particulier, vendredi, l’Attique avait collecté 161 cas, samedi 165, dimanche 141 et hier lundi 145.Dans le même temps, cependant, la liste macabre des morts s’allonge avec 25 nouveaux décès au cours des trois derniers jours. En fait, 65 personnes au total sont arrivées en octobre.

Africans.gr

Facebook Comments Box

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :