La fin du confinement : ce qui change dans nos vies dans les 15 prochains jours – 98% des victimes du coronavirus non vaccinées

 

Les données épidémiologiques, au quotidien désormais, montrent une désescalade de la pandémie, les vaccinations progressent et s’accélèrent surtout chez les plus jeunes, et la prochaine quinzaine scelle la fin définitive – en apparence – du confinement.

Ce qui change dans nos vies jusqu’au 1er juillet
Le gouvernement lève ou assouplit progressivement même les dernières restrictions, et à partir d’aujourd’hui jusqu’au 1er juillet, notre vie revient à la normale. Les étapes qui seront suivies sont les suivantes :

A partir d’aujourd’hui 12 juin, le couvre-feu est prolongé d’une heure (soit de 01h30 à 05h00 du matin).
A partir du 1er juillet, le couvre-feu est complètement levé.

À partir d’aujourd’hui 12 juin, la musique ne sera autorisée que dans les salles à manger extérieures où seuls les clients assis sont accueillis. En cas de contournement de la mesure, l’amende sera de 5 000 euros pour la première infraction et la suspension de l’exploitation pendant 15 jours pour toute deuxième infraction.
A partir d’aujourd’hui 12 juin, les commerces de restauration ouvrent dans des galeries ventilées et uniquement pour ceux qui disposent de deux passages libres pour assurer les différentes entrées et sorties ainsi que la ventilation naturelle.
A partir d’aujourd’hui 12 juin, le taux d’occupation des activités d’écoute-spectacle passe de 50 % à 75 % lorsque le théâtre a une capacité jusqu’à 1 000 places, à 70 % à 5 000 places, à 65 % lorsqu’il a une capacité jusqu’à à 15 000 sièges et s’il est supérieur à 15 000 sièges, le nombre maximum est définitivement arrêté à 10 000 personnes. En tout cas avec un masque obligatoire pour tout le monde.

Dans les magasins de téléphonie mobile, la présence simultanée de quatre clients est autorisée dans les magasins d’une superficie allant jusqu’à 100 mètres carrés.
À partir du 1er juillet, la limite pour les services de restauration passera à 300 personnes contre 100 actuellement.
Quant aux salons professionnels, il a été décidé de ne les rouvrir que dans les Unités Régionales où le pourcentage de totalement vaccinés dépassera les 50%. Le protocole sanitaire pertinent sera annoncé dans les prochains jours.

98% des victimes du coronavirus ne sont pas vaccinées
La propagation du virus diminue progressivement et régulièrement, a indiqué hier le professeur de maladies infectieuses pédiatriques et membre du comité d’experts Vana Papaevangelou.

L’indice de positivité dans le pays reste également systématiquement bas, à 2,3% ainsi que le nombre de cas importés et le Rt sur le territoire est à 0,83%.
L’amélioration se reflète également dans les chiffres.
C’est-à-dire que nous avons eu 6 500 nouveaux cas la semaine dernière, moins de 1 000 cas par jour.
Il est important de désamorcer la pression du NSS, les nouvelles importations étant inférieures à celles du nombre de rejets.

Cependant, le professeur Papaevangelou a souligné que la majorité des patients sont des citoyens non vaccinés.

La semaine dernière, à l’âge de 65 ans, 92% des patients et 98% de ceux qui ont disparu à cause du coronavirus n’ont pas eu le temps de terminer leur vaccination », a-t-il déclaré de manière caractéristique.

Les diagnostics positifs ont été réduits de 34 %
La semaine dernière, cependant, 34% de diagnostics en moins ont été enregistrés par rapport à la semaine précédente, et le nombre de citoyens qui finissent par diminuer de 19%, comme l’a déclaré hier le professeur adjoint d’épidémiologie et membre du comité d’experts Gikas Majorkinis.
Le nombre de personnes en soins intensifs au cours de la semaine dernière a diminué d’environ 14%.
Le nombre de nouvelles admissions pour la maladie covid-19 tombe à moins de 150 par jour.

Mur d’immunité » jusqu’à fin août
Côté vaccinations, le pari est qu’en juillet 50% de la population sera vaccinée – même avec une seule dose – pour que celle-ci approche les 70% d’ici fin août et ainsi stopper largement la propagation du virus.
Cependant, les scientifiques estiment que le mur d’immunité tant convoité en Grèce sera atteint à partir de septembre et conseillent aux citoyens d’être particulièrement prudents pendant les mois d’été, car avec l’arrivée des touristes devraient faire leur apparition dans le pays toutes les variantes du virus .circulant dans le monde entier.

 

Facebook Comments Box

.

.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :