Lockdown – Georgiadis: La suppression des SMS dépend de l’accélération des vaccinations

 

Le bilan selon lequel le moment n’est pas encore venu de supprimer l’envoi d’un message texte (SMS) pour la circulation des citoyens a été exprimé le mardi saint, le ministre du Développement, Adonis Georgiadis, soulignant toutefois que l’évolution de cette question sera jugé par le rythme des vaccinations contre Covid 19.

« Le SMS pourrait être aboli dans les prochains jours, si les vaccinations sont accélérées », a déclaré M. Georgiadis et a ajouté que « lorsque le tourisme s’ouvre, le but n’est pas d’avoir le SMS mais cela dépend aussi des vaccinations ».

S’adressant à SKAI et faisant référence aux heures d’ouverture des restaurants qui fermeront à 23h00, M. Georgiadis a déclaré: « Les citoyens doivent être à la maison à 23h00 tandis que les employés d’entreprise sont exemptés de cette interdiction. »

Il a déclaré que le ministère du Développement a soumis une demande au Comité d’experts du ministère de la Santé, dans le but de supprimer le clic à l’intérieur dans les magasins, « cependant, une telle chose n’a pas encore été acceptée », comme il l’a dit. .

Concernant les vaccinations contre le coronavirus, M. Georgiadis a appelé les citoyens à ne pas le négliger.

«La seule solution pour éviter les quarantaines et les sms est le vaccin. Je respecte le droit individuel de ceux qui ont décidé de ne pas se faire vacciner mais cet acte est jugé et c’est une irresponsabilité sociale absolue. Ce faisant, vous mettez les autres en danger. Il est moralement inacceptable que quiconque ne se fasse pas vacciner. « Cependant, la vaccination ne peut pas être rendue obligatoire », a-t-il déclaré.

Il a déclaré à propos des centres commerciaux qu ‘ »ils ont dû ouvrir parce qu’à partir du moment où le reste du commerce de détail avait ouvert alors qu’ils étaient fermés , il y avait beaucoup de concurrence déloyale dans le commerce de détail et cette situation devait donc cesser ».

Sur la question des bancs, il a noté que « comme cela s’est produit l’année dernière, un espace public sera donné à ceux qui ont accès à la rue pour pouvoir les utiliser dans une plus grande partie de l’espace public ».

Enfin, en ce qui concerne les mariages et les baptêmes, il a souligné qu’à ce jour aucune décision n’a été prise.

«Tant que la pandémie tombe, les mesures sont levées. « Tant que nous ferons des vaccinations, nous aurons des mariages et des baptêmes », a souligné Adonis Georgiadis.

Facebook Comments Box

.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :