USA: des manifestations ont éclaté à Philadelphie après que la police a tué un homme noir

 

Des manifestations ont éclaté à Philadelphie aux États-Unis lundi soir, blessant quatre policiers après que la police ait tiré et tué un homme noir qui aurait tenu un couteau. Les incidents d’hier sont survenus après des mois de manifestations contre le racisme et la violence policière aux États-Unis, qui ont commencé fin mai après la mort de George Floyd, 46 ans, à Minneapolis, lorsqu’un policier a tenté de l’immobiliser en tenant son genou sur son cou près de neuf minutes.

Hier, quatre policiers ont été frappés par des briques lors d’incidents en marge des manifestations devant le poste de police de Philadelphie, selon la télévision NBC. Auparavant, un homme identifié comme Walter Wallace, 27 ans, avait approché deux policiers, qui avaient dégainé leurs armes après lui avoir demandé de laisser tomber son couteau, selon une vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

L’incident fait l’objet d’une enquête, ont déclaré le maire de la ville Jim Kenny et l’inspecteur de police Daniel Outlo dans des déclarations séparées. Le département de police « mènera une enquête approfondie », a déclaré Kenny, tandis qu’Outlo a déclaré avoir entendu « la colère de la communauté » suite à la mort de Wallace.

Une vidéo non vérifiée prise par un passant et publiée sur les réseaux sociaux montre deux policiers pointant leurs armes sur Wallace alors qu’il marche dans la rue. Il s’approche d’eux et ils se retirent, leurs armes continuant de le marquer, tout en lui criant de laisser tomber le couteau qu’il tient. Puis ils tirent tous les deux à plusieurs reprises sur Wallace qui s’effondre dans la rue.

Africans.gr

Facebook Comments Box

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :