OTAN-Reprise des pourparlers entre la Grèce et la Turquie

 

Les représentants militaires grecs et turcs se réuniront à Bruxelles pour la troisième fois mardi dans le cadre des efforts de l’OTAN pour négocier des pourparlers sur un mécanisme de conflit qui empêcherait un incident entre les deux membres de l’alliance au sujet des droits maritimes et énergétiques en Méditerranée orientale.

La réunion de mardi a été organisée après que le navire sismique turc Oruc Reis – et son escorte navale – ait quitté la zone sud de Kastellorizo ​​au cours du week-end, ce qu’Athènes avait fixé comme condition à la reprise des pourparlers.

Ce qui signifie que la partie grecque viendra à la table avec d’autres commentaires sur la réponse de l’OTAN au premier lot soumis par Athènes sur le plan présenté pour les pourparlers. Les premières réactions au cadre de dialogue ont été soumises par des représentants des deux parties à Jens Stoltenberg il y a 12 jours, lors d’une réunion qui n’a duré que 5 minutes et au cours de laquelle le chef de l’OTAN a refusé de prendre position ferme, selon des sources diplomatiques.

Le document en cours de négociation, selon des sources, fait une demi-page et appelle les deux parties à se réengager sur les principes fondamentaux de l’OTAN, et en particulier sur l’article 1 de la charte de l’Alliance, qui concerne le règlement pacifique des différends entre les membres, sans menace ou l’usage de la force. Il appelle également les deux parties à respecter les principes énoncés par l’Organisation de l’aviation civile internationale et le droit de la mer.

L’un des outils du mécanisme de déconfliction mentionné dans le document est une ligne de communication directe de 24 heures entre les armées grecque et turque via un canal sécurisé de l’OTAN.

 

Facebook Comments Box

.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :