Le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis annoncera un nouveau plan d’action d’un mois à partir de demain

 

Demain, j’annoncerai un nouveau plan d’action d’un mois, a déclaré le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis dans une déclaration liminaire du cabinet. Cependant, il a rappelé que l’objectif du gouvernement reste d’éviter un confinement universel sur ce point et qu’il «renforcera encore les restrictions ciblées», faisant référence à une politique qui «doit être mise en œuvre de manière absolue». Il a ajouté que des décisions extraordinaires ou de nouvelles mesures d’urgence pour le coronavirus seront prises aujourd’hui dans des zones qui sont « dans le rouge ».

Thessalonique, Rodopi et Larissa sont dans le rouge, ce qui signifie que la plupart des fonctions sont suspendues, mais, je le souligne, le commerce de détail et l’école », a déclaré le Premier ministre. « Nous savons maintenant grâce aux processus de suivi et de surveillance quelles activités économiques sont à l’origine du problème de la propagation rapide du virus et celles qui ne le font pas aussi largement, nous ajusterons donc notre plan pour le mois prochain aux données réelles » tout en réitérant que la pression sur le système de santé est plus forte que jamais.

«Comme dans la première phase, où nous avons agi dès le début, nous devons à nouveau prendre des mesures plus dures et plus opportunes que dans d’autres pays européens afin de prévenir le pire, de sauver des vies et de réduire la pression sur le système de santé. Se référant au tableau international de la pandémie, il a commenté que la deuxième vague du coronavirus est plus agressive que celle du printemps dernier, dans les mois de mars et avril.Il a estimé que la Grèce pourrait avoir 2 à 3 semaines de retard sur ce que les autres pays européens vivent aujourd’hui. «Les 15 prochains jours sont littéralement cruciaux et sur ce front chaque ministère a sa propre position.

Par exemple, le télétravail que nous avons mis en place doit être respecté et doit être surveillé par vous tous « , a-t-il ajouté, affirmant que les sociétés de transport ont déjà procédé à la recherche de » solutions immédiates pour améliorer les conditions de transport au quotidien « . «Les ministères des Finances travaillent déjà sur des mesures de soulagement des travailleurs et des entreprises qui seront de facto plus touchés par les mesures que nous annoncerons.

Premier

Africans.gr

Facebook Comments Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :