Latest news

réstauration : Réactions des entrepreneurs aux nouvelles mesures pour les non vaccinés

 

Les restrictions sur les citoyens non vaccinés, qui entrent en vigueur le 13 septembre, sont sévères, les réactions des entrepreneurs de la restauration étant fortes lorsqu’ils parlent d’un mini confinnement.

Les vaccinations dans la restauration et le tourisme se déroulent très bien. Il y aura des cas isolés de personnes qui ne veulent pas se faire vacciner, on ne peut pas légalement pousser, c’est l’affaire de l’Etat. « Après le 13 septembre, il y aura des clients à l’intérieur qui seront vaccinés et cela cause des problèmes dans le restaurant », a déclaré Giannis Daveronis, président d’Attica Restaurants, à Mega.

La restauration va entrer dans de nouvelles aventures, car selon les données, le plus grand pourcentage de personnes vaccinées est âgée de 70 ans et plus, la tranche d’âge spécifique n’appartenant pas à la clientèle de la restauration.

Selon les entrepreneurs, ces mesures entraîneront un mini lock down du restaurant et la plupart estimeront comment les pratiques de clic away et de livraison fonctionneront.

Les mesures qui s’appliqueront
A partir du 1er septembre, le travail est suspendu pour les salariés des hôpitaux qui n’ont pas été vaccinés ou qui n’ont pas de certificat de maladie des 6 derniers mois. La vaccination est également obligatoire pour les médecins libéraux et les pharmaciens, qui seront pénalisés s’ils ne sont pas vaccinés.

A partir du 13 septembre, les travailleurs non vaccinés des secteurs public et privé devront se soumettre à un test de laboratoire hebdomadaire de 10 € dans le secteur privé, qui sera pris en charge par eux.

Aussi, à partir du 13 septembre, deux tests rapides par semaine sont obligatoires pour les enseignants non vaccinés. Les autotests pour les étudiants seront disponibles gratuitement et doivent être déclarés sur la plateforme self-testing.gov.gr. Les étudiants sont tenus d’avoir 2 tests rapides d’antigènes de laboratoire par semaine, qui sont effectués exclusivement dans des centres de diagnostic privés, aux frais de l’étudiant, 10 euros / test.

En plus des enseignants et des universitaires, les travailleurs des productions touristiques, de la restauration, de la télévision, du cinéma, du théâtre, de la musique et de la danse qui n’ont pas été vaccinés devront soumettre deux tests négatifs par semaine, qui auront eux-mêmes payé.

Dans les restaurants fermés (cafés, bars, restaurants, tavernes, clubs, discothèques), seules les personnes vaccinées et malades peuvent entrer (jusqu’à 6 mois à compter du diagnostic). Le certificat de vaccination ou de maladie sera vérifié et l’identité vérifiée à l’entrée de l’entreprise avec l’application gratuite covid.

Dans tous les autres lieux de travail fermés, l’employeur, de par la loi, a le droit de savoir lesquels de ses employés ont été vaccinés.

Seules les personnes vaccinées et malades (jusqu’à 6 mois après la maladie) seront autorisées à pénétrer dans les zones fermées et ouvertes des stades.

Dans les zones fermées des théâtres, cinémas, musées et sites archéologiques, l’entrée sera autorisée aux vaccinés, malades (jusqu’à 6 mois à compter du diagnostic) et non vaccinés qui ont effectué un test rapide d’antigène en laboratoire jusqu’à 48 heures avant.

Les gymnases fermés seront ouverts aux vaccinés, malades (jusqu’à 6 mois après le diagnostic) et non vaccinés qui ont subi un test rapide d’antigène en laboratoire jusqu’à 48 heures avant. Dans ce cas également, vous devez vérifier un certificat de vaccination, une maladie, un test négatif et un contrôle d’identité à l’entrée de l’entreprise avec l’application gratuite covid.

Enfin, le port du masque est obligatoire dans tous les espaces extérieurs où il y a un rassemblement, mais aussi dans tous les espaces intérieurs.

Facebook Comments Box

.

.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :