Sommet: la perspective de sanctions contre la Turquie est levée

 

Le sommet de l’UE qui avait été reporté en raison d’une épidémie de coronavirus se tient à Bruxelles le 1er et 2 octobre. Le sommet discutera des relations de l’UE avec la Chine, du conflit du Nagorno-Karabakh, de la politique économique de la pandémie et de l’avancement des négociations sur le Brexit.

L’intérêt grec est concentré jeudi soir qui sera entièrement consacré à la situation en Méditerranée orientale et aux relations avec la Turquie. La lettre d’invitation adressée par le président du Conseil européen Charles Michel aux dirigeants européens déclare:

«Notre objectif est de créer un espace de dialogue constructif avec la Turquie afin de parvenir à la stabilité et à la sécurité dans toute la région et de garantir le plein respect de la souveraineté  de tous les États membres de l’UE. Cela ne sera possible que si la Turquie interagit de manière constructive. « Des options restent sur la table pour défendre les intérêts légitimes de l’UE et de ses États membres. »

Les sanctions
Le scénario le plus probable, cependant, est que l’UE n’imposera pas de sanctions à la Turquie mais émettra un avertissement sévère selon lequel des sanctions seront activées s’il y a une action unilatérale contre la Grèce. Pour l’instant, l’UE «investit tout son argent» dans la reprise des contacts exploratoires entre la Grèce et la Turquie ainsi que dans la création d’un mécanisme de prévention des conflits sous les auspices de l’OTAN. La déclaration d’Angela Merkel est révélatrice du climat:

« Nous devons redéfinir notre relation avec la Turquie à chaque fois mais aussi insister pour coopérer avec elle sur des questions importantes. »

Nicosie est-elle de retour?
Pendant ce temps, une déclaration de Nikos Anastasiadis pourrait être interprétée comme l’intention de Nicosie d’abandonner la menace d’un veto aux sanctions contre le Belarus si des sanctions similaires ne sont pas imposées à la Turquie. Le président chypriote a spécifiquement déclaré:

« Les sanctions ne sont pas une fin en soi. » L’objectif est de mettre enfin en œuvre la prédominance selon laquelle les obligations de la Turquie en tant que pays candidat sont conformes aux principes et aux valeurs de l’UE. « 

sommet
sommet

africans.gr

 

 

Facebook Comments Box

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

SuperWebTricks Loading...
%d blogueurs aiment cette page :